retour à la page d'accueil retour au sommaire "livres" retour au sommaire du journal

Questions à Christophe Lambert, auteur

" J’aime raconter des histoires "

Il ne faut pas le confondre avec l’acteur. Ce jeune auteur a déjà écrit plusieurs romans policiers ou de science-fiction, et a participé aux Contes et Légendes de l’an 2000 avec un texte terrifiant :
" Le Secret des Ordmens ".

Autour du Secret des Ordmens :

Comment l’idée vous est-elle venue de situer votre histoire dans un monde d’ordures ? Pourquoi un tel intérêt pour la pollution ?
C’est à cause du feuilleton " Il était une fois l’homme " (5 minutes, sur FR3) que je suivais en 1978 (j’avais 9 ans), et qui décrivait un avenir très pollué.

En écrivant cette histoire, votre objectif était-il de faire comprendre aux gens qu’il ne faut pas polluer ?
Oui, mais mon objectif est surtout d’amuser.

Ces deux mondes, celui d’en haut et celui d’en bas, vous les comparez à quoi ?
Le monde d’en haut est celui des gens riches, et le monde d’en bas celui des pauvres.

Pensez vous que le monde va devenir comme dans votre histoire si les hommes n'arrêtent pas de polluer la terre ?
Non, cela est juste une histoire.

Avez-vous fait exprès de ne pas mettre de vraie fin ? Si oui, pour quelle raison ?
Si , il y a une chute finale.

Pourquoi n’écririez-vous pas une suite à cette histoire ?
Je pense que la pirouette finale est suffisante.

Quel plaisir prenez-vous à écrire des choses aussi peu... apétissantes ?
Je pense que les histoires noires sont plus intéressantes à raconter ; elles peuvent être drôles et contenir du suspens.

En combien de temps environ avez vous écrit l'histoire des Ordmens ?
J’ai écrit cette histoire en trois jours.
Je travaille le matin de 9 heures à 13 heures. J’écris 5 000 signes par matinée. L’après-midi est consacré à la relecture, car je fais beaucoup de fautes d’orthographe.

La suite imaginée par les élèves...

Autour de Contes et Légendes de l’an 2000 :

Avez-vous accepté tout de suite de participer à cet ouvrage collectif ? Pourquoi ?
Oui, car je trouvais que c’était une bonne idée.

Connaissez vous beaucoup des auteurs qui ont participé à ce livre ? Est-ce que vous avez discuté ensemble à l’époque où vous l’écriviez ?
Oui, j’en connais la moitié, ce sont de bons copains. Non, nous n’en avons pas parlé, j’au seulement vu la directrice de collection, Elisabeth Sebaoun.

Comment avez vous fait pour raconter l'an 2000 tel que vous l’imaginiez en 1969, alors que vous n'étiez pas né à ce moment-là ?
Je me suis servi de mes souvenirs d’enfance, car j’ai une bonne mémoire.

Avez vous été content des illustrations de votre texte ?
Non. Je préfère les dessins plus réalistes.

Avez vous été content de l'emplacement de votre texte dans le livre, ou cela vous importe peu ?
Cela m’indiffère.

Dans contes et légendes de l'an 2000 quelles sont vos histoires préférées ?
Mon histoire préférée est celle de Jean-Marc Ligny, " A bord des grands astronefs ".

Présentation de Contes et Légendes de l'an 2000

Interview de E.Sebaoun, éditrice de l'ouvrage

Autour du métier d’écrivain :

Pourquoi, comment, êtes-vous devenu écrivain ?
Parce que j’aime raconter des histoires. Quand j’étais en CM1, ma classe avait écrit un petit roman. Je pense que c’est depuis cette aventure que j’ai envie d’écrire.

Depuis combien de temps écrivez-vous ?
Depuis quatre ans.

Où trouvez-vous les idées de départ d’un livre ?
Bien souvent, dans les films que je vois.

Quels sont vos livres préférés ?
Ravage, de Barjavel, Les trois Mousquetaires d’Alexandre Dumas, et tous les Jules Verne.


L'interview de Gudule, écrivain

retour à la page d'accueil retour au sommaire "livres" retour au sommaire du journal