Sommaire du journal
   

Journal de décembre 1999

 

L’art en questions

Visite d’une exposition, création de sculptures, questionnements sur des œuvres...

Au mois de septembre, nous sommes allés à Paris voir l’exposition de sculptures de Moustapha Dimé, un artiste sénégalais mort l’année dernière à l’âge de 46 ans.

Adolescent, Moustapha Dimé aime sculpter et veut devenir ébéniste. Ce métier étant réservé aux castes inférieures, sa famille le renie. Il quitte son pays et décide de voyager en Afrique pour s’ouvrir les yeux et retrouver ses racines. Il est ébloui par la pureté et la simplicité des sculptures du peuple Dogon (Mali). De retour dans son pays, Moustapha Dimé s’exile à Gorée, une île près de Dakar. Fasciné par la mer, il travaillera ses sculptures à partir d’objets rejetés par celle-ci : il parle d’objets retrouvés.

Il récupère donc des matériaux bruts : bois, clous, ficelles, pierres, os ....qu’il assemble.

- J’ai beaucoup aimé cette exposition. Moustapha Dimé adore sculpter les personnages quand ils pleurent, quand ils rient, c’est-à-dire quand ils ont des émotions. (Victoria)

- Moustapha Dimé se sert d’objets rejetés par la mer pour sculpter. J’adore ses oeuvres car il invente. (Zoé)

- Quand Moustapha Dimé voit un objet, il imagine tout de suite le personnage qu’il pourrait créer. Il observe, il réfléchit, il crée. (Ambre)

- Les sculptures de Moustapha Dimé sont très simples, il ne rajoute pas trop de choses. C’est ça que j’ai beaucoup aimé. (Raphaël)

Dans l’ensemble, nous avons tous beaucoup aimé cette exposition et nous avons décidé de créer les personnages imaginaires de notre conte musical à la manière de Moustapha Dimé. Il a fallu d’abord récolter des objets que nous avons trouvés chez nous, en nous promenant dans la rue, dans les bois, à la campagne ... Et puis, un vendredi, nous les avons apportés à l’école. Nous avons observé tous ces trésors et nous sommes mis au travail armés de clous, marteaux, scies, limes, colle, ficelles ... Petit à petit, les idées ont germé et les personnages ont pris forme.


Personnages de fer ou de bois, personnages nés de boîtes en tous genres, papier à bulles, coquillages, pommes de pin… Ils ont pris vie, et sont devenus dans la classe des présences dont on ne peut plus se passer.

 

 

Nous avons aussi observé d’autres personnages crées par des artistes différents tels que Paul KLEE ou Jean DUBUFFET.

A la craie d’art, nous avons essayé de travailler comme KLEE et nous nous sommes rendu compte qu’il avait fait de très grands yeux à son personnage avec une bouche minuscule. Sa peau était constituée d’une mosaïque de formes et de couleurs différentes. Nous nous sommes posé des questions : est-ce que cet artiste voulait nous dire quelque chose, y avait-il un message ? Plusieurs d’entre-nous ont pensé que KLEE avec ce tableau nous dit qu’il faut mieux plus observer dans la vie et moins parler, que la couleur de la peau des gens n’a pas d’importance car nous sommes tous métissés.

 

Finalement, qu’est-ce que l’art ? A quoi sert-il ? Les élèves de la classe ont essayé d’y répondre.

- L’art ça peut être un tableau à la peinture, à la craie, aux crayons, aux feutres, ça peut être des sculptures, de la danse ou encore de la musique et puis des poésies ou du chant. Les gens sont des artistes s’ils sont des rêveurs, s’ils ont de l’imagination. L’art sert à envoyer des messages à ceux qui regardent les oeuvres. (Victor)

- L’art est une activité qui est faite par les hommes, ce n’est pas fait par les machines. Grâce à l’art, on communique ses idées ou ses rêves aux autres personnes. Peut-être que l’art pourrait servir à arrêter les guerres ... (Flavien)

- Avec l’art, on exprime des idées, c’est comme une parole.
(Antoine W)

- L’art c’est un moyen d’expression qui sert à montrer ce que l’artiste a dans la tête. (William)

- Tout le monde ne peut pas faire de l’art. Il faut avoir un don. (Juliette)

- L’art sert à vivre, à gagner de l’argent, mais on en fait aussi pour le plaisir. (Antoine L.)

Voila donc les représentations des élèves de la classe sur l’art. Nous aimerions avoir votre avis, savoir ce que vous, lecteurs, vous pensez de l’art, si pour vous l’art a une utilité, s’il fait partie de votre quotidien ou si vous vivez très bien sans…

Vous pouvez nous répondre, soit en adressant un courrier à la classe de CM1a, soit par mail en écrivant à partir du site " Odyssée 2000 " sur lequel vous pouvez retrouver nos réfléxions sur ce thème:

Adresse de ce site: www.multimania.com/deuxmilleans

Les élèves du CM1a

 
   

Sommaire du journal