retour à la page d'accueil retour au sommaire "livres" retour au sommaire du journal

Visite du Salon du Livre de Jeunesse de Montreuil
Bain de livres, plein de pages et festin d’images

Le 3 décembre, nous sommes allés au Salon du Livre de Jeunesse de Montreuil. Nous avons pris le RER et le métro. Pour faire passer le temps pendant le trajet, avec la maîtresse nous nous sommes amusés à observer les gens autour de nous : certains lisaient, d’autres finissaient leur nuit, se maquillaient, regardaient des dossiers de travail, écoutaient de la musique sur un baladeur, téléphonaient avec leur portable ; certains semblaient stressés, d’autres nous regardaient avec des yeux amusés, ou un peu agacés. On voit de drôles de gens, dans les transports en commun !
Sous le grand chapiteau blanc qui abritait le Salon, il y avait plus d’une centaine de stands d’éditeurs, et beaucoup, beaucoup de monde. Nous étions partagés en groupes de trois ou quatre élèves, avec au programme, au choix, l’interview de l’éditrice de la collection " Contes et Légendes " (Nathan), l’interview de Christophe Lambert, auteur de science-fiction, ou de Gudule, écrivain pour enfants, la visite d’une exposition sur les illustrations de livres de jeunesse au cours du siècle.
Après avoir participé à l’une de ces rencontres, nous avons pu nous promener librement sur le salon. On a feuilleté des ouvrages, participé à des jeux, on a reçu des livres, des posters, des magazines, on a testé des CD-Rom, on a acheté des livres et on s’en est fait dédicacer. Mais le chapiteau était si grand que, parfois, parmi tous ces livres, on ne savait plus bien où on était !
Le thème de Salon du Livre, cette année, était l’Afrique. Sous une cabane en bois, on pouvait voir des tablettes avec des écritures variées, et quelques peintures. Ça nous a permis de découvrir d’autres écritures et d’autres peuples. Il y avait, surtout, des livres africains. En Afrique, il y a plus de 40 éditeurs, de 14 pays différents. Les auteurs sortent beaucoup de livres à l’occasion de l’an 2000.
Le Salon était également consacré aux droits de l’enfant : quelques ouvrages, des ordinateurs pour s’informer, et des stands où l’on pouvait faire un geste de solidarité envers des enfants défavorisés.
Nous avons aimé cette visite, surtout d’avoir le choix d’aller voir les éditeurs qu’on voulait. On a moins aimé la quantité de monde, la foule, le bruit... Mais si on nous proposait d’y retourner ...ce serait oui tout de suite !
Les CM2a

Le métier d’éditeur

L’éditeur travaille dans une maison d’édition. Il met au point le projet d’un livre soit à partir d’une idée qu’il a eue, soit à partir d’une idée que lui a apportée un auteur. Quand le projet est au point, l’éditeur constitue une équipe avec tous les gens nécessaires pour faire le livre. Selon le livre, il peut y avoir des auteurs, des illustrateurs, des photographes, des cartographes, des stylistes, un maquettiste, des correcteurs, un photograveur, un imprimeur, un relieur... Ensuite, l’éditeur veille à ce que chacun fasse bien son travail pour que le livre soit conforme au projet.
Elisa Perrard

L'interview d’Elisabeth Sebaoun, éditrice de Contes et Légendes de l’an 2000

 

retour à la page d'accueil retour au sommaire "livres" retour au sommaire du journal